Rue de Noirmoutier et le Château
Noirmoutier et son château
Difficulté
Mon avis     ⭐⭐⭐

Visite de Noirmoutier et de son château :

L’ile de Noirmoutier est située sur la côte Atlantique, dans le département de la Vendée en région Pays de la Loire. Cette ancienne ile est reliée au continent par un pont depuis 1971, complétant ainsi le passage du Gois, chaussée submersible qui est franchissable seulement à marée basse. Cette ile, d’environ 18 km de long pour 50 km2, bénéficie d’un climat doux l’hiver, influencé par le golf Stream. Ce climat est idéal pour mes balades hivernales et je traverse donc, l’ile de Noirmoutier, en découvrant une succession de villages, de champs cultivés, de petites dunes, de forêts de chênes verts et de pins et des marais salants.

Cette petite ile, longtemps isolée, a aujourd’hui, pour principale activité économique, le tourisme ainsi que la pêche, la production de sel, l’ostréiculture et la culture de pomme de terre, la bonnotte.

En ce mois de décembre, je pars donc à la découverte de cette ile-continent, de sa ville principale : Noirmoutier-en-ile et du château qui abrite une exposition temporaire sur la magie des sirènes et en repartant, je ne savais plus si j’étais une femme ou un poisson !

Un peu d’histoire pour Noirmoutier :

L’ile est habitée depuis le paléolithique et deux mégalithes sont aussi présent sur l’ile dont le « dolmen de la Table », classé monument historique, et qui est submergé dans la Baie de Bourgneuf.

En 674, le moine Saint Philibert fonda un monastère et les moines développèrent la récolte du sel. Au IXe siècle, le monastère sera mis à sac par les viking, puis l’ile passa successivement sous la domination de la Bretagne, du compte du Poitou et du Duché d’Aquitaine et subit plusieurs tentatives d’invasions des anglais et des espagnols et finit par tomber sous l’invasion néerlandaise du XVIIe siècle. Puis, soumise aux franchises insulaires, l’ile était une étape de la contrebande du tabac au XVIIe siècle et cette période d’enrichissement se retrouve au-travers des retables de marbre de l’église Saint Philibert… C’est aussi la période où l’ile se transforme et gagne de nouveaux terrains sur la mer avec la construction de digues et de polders. Les moulins servirent au pompage de l’eau et ces nouvelles terres gagnées, furent utilisées comme pâturage, pour la culture ou pour agrandir les marais salants.

Au XXe siècle, avec le désir de profiter des bienfaits du bord de mer et avec l’accès aux congés payés, l’ile s’est ouverte au tourisme et accueille de nombreuses résidences secondaires reparties sur ses 5 villages.

Visite de Noirmoutier :

me voici donc arrivée sur cette ile et je pars à la découverte de Noirmoutier-en-ile et je débute ma visite par le centre-ville et ses commerces avec de jolies maisons bourgeoises et d’anciens hôtels particuliers dispersés autour du château.

Le château de Noirmoutier :

Je continue par la visite du château de Noirmoutier, il date du IXe siècle et fut élevé par les seigneurs de la Garnache. Au cours de l’histoire, il résista à de nombreuses attaques mais tomba sous les hollandais en 1674. Par la suite, il fut utilisé comme prison sous la Révolution ainsi que pendant les deux Guerres mondiales. Aujourd’hui, classé monument historique, c’est l’un des vestiges médiévaux les mieux conservés de Vendée et cet ancien château fort a conservé un aspect authentique.

Le château se compose d’un donjon central, encerclé par un mur d’enceinte, lui-même protégé par un fossé. Le mur d’enceinte est flanqué de deux tours défensives côté Nord et face à l’église, une ancienne entrée a été condamnée. Le donjon abritait la demeure des seigneurs, et il est lui-aussi protégé par quatre tours qui sont accessibles lors de la visite du musée du Château. Monter en haut du donjon, qui avec plus de 20 mètres de hauteur, offre un magnifique point de vue sur l’ile. Quant au chemin de ronde, il est actuellement en rénovation et n’est donc pas accessible. Et depuis mon arrivée à Noirmoutier, j’ai remarqué ce remarquable et majestueux cyprès de Lambert qui offre une ombre dans toute la cour du château.

Le château abrite un musée retraçant l’histoire de l’ile et des expositions temporaires. Pour cette année 2021, une expo porte sur le thème des sirènes de Noirmoutier avec la reconstitution d’une momie et des récits historiques ! Ces créatures chimériques ont hanté les mémoires et les histoires locales jusqu’à un passé très proche et l’espace d’un instant j’y ai cru moi aussi.

L’église Saint Philibert de Noirmoutier :

En face, se dresse l’église Saint Philibert. Un premier monastère fut fondé au VIIe siècle puis détruit par les Sarazins au VIIIe siècle, il fut reconstruit au début du IXe siècle puis sera de nouveau détruit… l’église sera reconstruite au XIIe siècle par les moines cisterciens qui y resteront jusqu’à la Révolution. Cette ancienne abbatiale a un chœur de style roman et une nef de style gothique, et le clocher actuel date du XIXe siècle.

Je découvre la crypte merovingienne qui date du XIe siècle, c’est le seul vestige du monastère primitif. Elle abrite le tombeau du moine Saint Philibert le fondateur du premier monastère.

Le Quartier des pêcheurs :

Je continue ma balade dans le quartier des pécheurs qui abrite de belles maisons basses et qui mène au port Boucaud et à la chaussée Jacobsen.

La chaussée Jacobsen :

La chaussée Jacobsen et le port du Boucaud ou le port canal, sépare la petite ville des marais salants. La digue fut construite par Jean-Corneille Jacobsen au XIXe siècle, ce qui permit un accès pour les bateaux et la construction des marais salants. Le long des quais, on peut visiter l’aquarium de Noirmoutier et découvrir les chantiers navals. Le niveau d’eau du canal vari avec les marais.

Le passage de Gois :

Je partirai par le passage du Gois, si la marée le permet et j’y reviendrai à la découverte de la pêche à pied, avec mon amie Sandrine…. Telles deux sirènes de la mer !

passage du gois
Le passage du Gois

Road Trip entre Vendée et Loire Atlantique :

Venez découvrir la région avec la visite de Saint Gilles Croix de vie ou ramasser des palourdes au passage du Gois, puis visiter la ville fortifiée de Guérande, les chantiers navals de Saint Nazaire, Savenay et les marais de l’estuaire de la Loire, partir en road trip autour de l’Estuaire de la Loire et découvrir Rochefort en Terre et randonner autour de Rochefort en Terre.

Merci pour la lecture des articles de mon blog ! Texte et photos ©COQ Catherine

Noirmoutier - Château
Le château de Noirmoutier

Vous pourriez aussi aimer...